Duos !

Contes de Maghreb et d'Orient

Au creux de l’oreille

Récital d’histoires et de musiques

Durée : 50 minutes

« Aucun peuple au monde n’ignore la musique. Certains disent qu’elle a rassemblé les hommes avant les mots. Certains prétendent même qu’elle existait avant toute création. Et tous s’accordent à penser qu’elle nous souffle à l’oreille, pour peu que l’on veuille l’entendre, la clef de secrets infinis. »

En duo avec Khadija El Afrit (composition musicale, chant et qanun)

Ce spectacle existe aussi en version solo.

Histoires tombées du ciel

Contes juifs, chrétiens et musulmans

Durée : 1h15 heure

En marge des jugements de valeur, le spectacle puise aux sources des traditions populaires et entremêle les trois traditions du Livre. Chacune parle ici dans sa tonalité. Les différents prêtres, rabbins, derviches, illuminés ou communs des mortels, cherchent leur voie, avec mille interrogations, un fin sourire, et surtout en bonne intelligence.

Ce spectacle existe aussi en version solo.

http://jeanjacquesfdida.com/wp-content/uploads/2022/03/Fiche-technique-duo-Au-creux-de-loreille.pdf

Fiche technique | Dossier de présentation

De Maghreb et d’Orient

Contes du Levant
Durée : 1h15

Musiques sacrées, chants, contes, fables édifiantes, drôles ou émouvantes… Dans cet entremêlement de musiques et de voix, apparaissent génies, goules et autres djinns que côtoient sultans, beys et simples marchands.
Ces histoires du Levant ont ceci de plus piquant encore qu’elles évoquent des êtres simples ou merveilleux qui, tout en vivant là-bas, nous parlent mieux d’ici.

Textes et interprétation : Jean-Jacques Fdida
Jeu et composition musicale : Khadija el Afrit

Ce spectacle existe aussi en trio (avec Keyvan Chemirani au zarb) et en quartet (avec Jasser Haj Yossef au violon).

Duo : Double-croche et sortilèges

Spectacle jeune public à partir de 6 ans
Durée : 1 heure

Attention, pas question ici de sucre d’orge et d’eau de rose. Dans Double-croche et Sortilèges, Jean-Jacques Fdida et
le pianiste Jean-Marie Machado convoquent le merveilleux à l’état brut et redonnent vie à une tradition orale oubliée.

Dans un grand dépoussiérage de baguette magique,
le spectacle ouvre la porte de l’imaginaire enfantin :
un monde sans chichis ni mièvrerie.

Textes et interprétation : Jean-Jacques Fdida
Jeu et composition musicale : Jean-Marie Machado

Ecouter Voir