Collectes et résidences

Collectes, résidences

Faire résonner les paroles d’un lieu,
C’est partir à la découverte de son histoire
Et de ceux qui y vivent.

Souvent des festivals, salles de spectacles ou collectivités font appel à Jean-Jacques Fdida pour rassembler contes, légendes, faits divers ou récits de vie dans les populations locales puis mettre en scène le matériau collecté.

Parfois, le projet s’étoffe d’autres disciplines (musique, photos, vidéo, sculpture etc.), voire s’accompagne à l’étranger de traductions simultanées.

Ce type de travail ponctuel ou échelonné sur des temps plus longs peut s’organiser tant avec un public adulte, enfant qu’adolescent.

À travers ces nouvelles écritures, l’idée est de toucher du doigt l’universel en parlant du coin.

Destins singuliers
Nous avons tous en mémoire un souvenir, une image, un instant de vie, qui nous est cher. Il peut s’agir d’un rien fugitif, d’une longue aventure, ou encore d’un épisode drôle, insolite, grave, voire fondateur dans le cours de nos existences. Anecdote, conte aimé, récit rapporté, image vue, refrain entendu, envie rêvée… cela constitue chaque fois « toute une histoire ».

Destins singuliers

Paroles croisées au Point d’Eau
C’est sur ce type de récits mêlés à du répertoire traditionnel que s’est lancé en 2015 l’atelier des Destins singuliers. Après deux ans d’existence, le projet s’est finalisé à travers des représentations de grande qualité dans des lieux de types très variés (chez l’habitant pour une dizaine de représentations, au bar du Château de l’Ile, à la Maison de retraite Siloé). En partenariat avec l’EVS, les spectacles ont été suivis d’un moment ludique avec les spectateurs combinant jeux et exercices sur l’art de raconter.

Le 25 juin 2017, une représentation ayant pour thème l’Espérance a clôturé l’aventure dans le cadre du festival Couleur Contes.

Conférences

Parallèlement à sa carrière d’acteur, Jean-Jacques Fdida a suivi des études littéraires à l’université Paris VII.
Après avoir enseigné durant deux ans à l’Université de Metz, et avoir obtenu un doctorat en Littérature orale, il a poursuivi ses recherches sur la tradition orale et donne régulièrement des conférences sur sujets formels ou thèmes qui lui tiennent à cœur :

  • Classification des contes ;
  • Collectes ; folkloristes, ethnologues et adaptateurs ;
  • Définition et caractéristiques des différents contes types ;
  • Du sens et de la mélodie des mots ;
  • Les rimes et jeux de l’enfance ;
  • L’engagement verbal entre héros et héroïne ;
  • La femme au sein du merveilleux ;
  • L’initiation des garçons ;
  • Le devenir héros ;
  • La parole comme filiation ;
  • Du sacré au profane