Auteur

Alors qu’il écrivait sa thèse de doctorat sur les contes merveilleux, Jean-Jacques Fdida a fouillé pendant des années les collectes de tradition orale et n’a jamais cessé de s’étonner sur les trésors délaissés qu’elles recèlent. S’inspirant des sources orales et populaires,
il redonne vie à des contes traditionnels savoureux, aux motifs souvent oubliés.

Ces livres ne sont pas faits pour être lus…

mais pour être fréquentés comme des amis proches, secrets.
Vous pouvez leur demander de vous nourrir, ils vous nourriront,
de vous éclairer, ils vous éclaireront,
de vous émouvoir, de jouer, ils joueront avec vous
le jeu le plus mystérieux du monde,
celui du hasard qui n’existe pas.

Et cric ! Et crac ! Le conte est dans mon sac.

Loin des adaptations édulcorées souvent proposées aux enfants, ces nouvelles versions, fortement inspirés par la tradition orale et populaire du temps d’avant Perrault, dépoussièrent nos classiques pour en révéler saveur et face cachée.
La qualité des illustrations et les présentations en postface qui accompagnent les contes,
en font des ouvrages savoureux à déguster en famille.

La vie est un conte et nous vivons celle que nous sommes capables de raconter.

Ces recueils sont le fruit de recherches, d’expériences scéniques ou de collectes.
Leur écriture fouillée et musicale est destinée à toutes générations confondues.
Et, de l’enfance à l’âge adulte, on goûtera à la qualité de leurs illustrations.
Jean-Jacques Fdida est également l’auteur d’un essai sur le conte, La femme et les garçons, publié aux éditions Silène.